Pourquoi je vais voter Mélenchon

Les-onze-candidats-a-la-presidentielle-2017

(Montage Reuters)

Bien qu’il ait profité pendant de nombreuses années du confort du Parti socialiste et du Sénat ;
Bien que je ne sois pas convaincu par sa conception de la VIe République ni par les réformes institutionnelles qu’il projette ;
Bien qu’il compte dans son entourage des personnalités et groupuscules dont la conception de la laïcité est critiquable parce que trop complaisante avec les identitaires « de gauche » ;
Bien que lui-même, dans ses discours, occulte trop souvent la composante idéologico-religieuse du phénomène islamiste et le danger que représentent le salafisme et les Frères musulmans, réduisant le terrorisme à la seule dimension d’une guerre territoriale pour la maîtrise de gisements d’hydrocarbures ;
Bien qu’il n’ait, pas plus que les autres candidats d’ailleurs, de solution crédible aux crises et aux guerres actuellement en cours dans le monde ;
Bien qu’il revendique sa fidélité à des personnages comme Fidel Castro ou Hugo Chavez ;
Bien qu’il suscite un rejet épidermique chez beaucoup de gens et que de ce fait, une fois élu, il doive sans doute éprouver de grandes difficultés à réconcilier les Français entre eux ;

Le 23 avril 2017, je vais voter pour Jean-Luc Mélenchon,

Parce qu’il possède une réelle intelligence doublée d’une grande culture classique dont il ne craint pas d’assumer l’héritage ;
Parce qu’à titre personnel, c’est un vrai républicain et un défenseur de la laïcité ;
Parce qu’il a élaboré une vision du monde, de l’homme et de la société, solide et cohérente, fruit d’une réflexion menée depuis de nombreuses années, et que, si l’on peut tout à fait ne pas la partager, elle vaut toujours mieux que les éléments de langage et le psittacisme des autres ;
Parce qu’il déploie un art oratoire puissant de tribun, qu’il maîtrise la rhétorique et la langue, et qu’il défend ses convictions autant avec ses tripes qu’avec ses mots, ce qui lui confère une place méritée dans une tradition française aujourd’hui bien orpheline de grands orateurs fins lettrés ;
Parce qu’il pose un diagnostic pertinent quant aux maux contemporains, qu’il a compris les enjeux et les turpitudes de ce monde et qu’il a raison dans ses révoltes ;
Parce qu’il s’est bonifié avec le temps, qu’il s’est apaisé et a pris de la hauteur, en réussissant à se défaire de sa propre caricature ;
Parce qu’il propose un projet généreux pour un avenir dont il a identifié un grand nombre de dangers probables ;
Parce qu’il a embrassé la cause écologique dont il a saisi l’importance cruciale ;
Parce que son programme est guidé par un esprit de justice, dans tous les domaines : emploi, fiscalité, social, services publics… ;
Parce que ses propositions pour l’école et l’enseignement sont vilipendées par les « pédagogistes » qui le traitent de réactionnaire, et qu’en général c’est plutôt bon signe ;
Parce qu’il nous offre enfin une réelle ambition pour la France, en rupture avec le rabougrissement que nous imposent les petits gris ;
Parce qu’il a compris que l’Europe et l’Union européenne, ce n’est pas la même chose, et qu’aujourd’hui il faut sauver la première de la seconde ;
Parce qu’il défend l’indépendance de notre pays, ce qui nous change de l’alignement systématique sur Washington et Berlin des quinquennats précédents et de certains de ses adversaires, sans toutefois verser dans la poutinolâtrie des autres ;
Parce qu’il veut rassembler le peuple ;
Parce qu’il veut rendre sa souveraineté à la Nation ;
Parce que je le crois sincère ;
Enfin, parce qu’il faut choisir ; parce qu’en l’absence d’un candidat idéal qui incarnerait parfaitement la pensée républicaine, je dois voter pour un candidat réel ; parce que j’ai lu les programmes et écouté les discours et que je ne veux ni de la guerre civile de Le Pen, ni de la folle saignée suicidaire de Fillon, pas plus que de la société du spectacle et de l’argent-roi que promeut la créature médiatique Macron ou que des lâchetés et faiblesses de Hamon ; et parce que, malgré mes réticences, quand je le compare aux dix autres, il est le seul dont je puisse, sans honte ni regret, assumer de mettre le bulletin dans l’urne.

Cincinnatus

Publicités

5 réflexions sur “Pourquoi je vais voter Mélenchon

  1. Pingback: Une campagne détestable | CinciVox

  2. Pingback: Vae victis | CinciVox

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s