Complices !

couverture charlie caricaturesVendredi 16 octobre 2020, il y a trois jours, un professeur d’histoire et de géographie, Samuel Paty, a été assassiné. Parce qu’il avait fait son métier, parce qu’il avait tenté d’éveiller les consciences de ses élèves, parce qu’il leur avait fait un cours sur la liberté d’expression, parce qu’il leur avait montré et expliqué les caricatures du prophète de l’islam publiées dans Charlie Hebdoil a été décapité [1]. L’assassin n’est pas le seul coupable. Ses complices doivent répondre de ce crime. Leur place est devant un tribunal [2] :

Complices ! les parents d’élèves qui ont appelé à son meurtre parce que leur petite sensibilité égratignée leur a paru plus importante que la vie d’un homme.

Complice ! toute la chaîne hiérarchique de l’éducation nationale qui n’a pour seule politique que le « pas de vague », préfère se coucher devant les salauds et n’hésite jamais à sacrifier un enseignant plutôt que d’assumer la moindre responsabilité ; complice ! la principale qui n’a pas soutenu Samuel Paty ; complices ! le rectorat et l’inspection d’académie ; complice ! le ministère de l’éducation nationale dans son ensemble dont la lâcheté est la honte de la République.

Complices ! tous ceux qui, associations de parents d’élèves, syndicats d’enseignants et pédagogistes, font entrer la violence du monde dans l’école par intérêt personnel, veulerie ou idéologie ; complice ! la FCPE ; complices ! le SGEN, l’UNSA et tous les autres.

Complices ! les associations mafieuses et officines véreuses qui, comme le CCIF, sous prétexte de défendre les musulmans propagent la haine et promeuvent l’islamisme.

Complices ! les ligues de vertu qui imposent des codes religieux, moraux, vestimentaires aux quartiers et y emprisonnent les individus, leur déniant liberté de conscience et d’expression.

Complices ! les meutes incultes et décérébrées qui dégueulent sur les réseaux dits sociaux l’infect gloubi-boulga qui leur sert de pensée, à coup de menaces de mort, et prolongent leurs actions dans la vie réelle en harcelant tous ceux qui refusent leur petite tyrannie.

Complices ! tous ces petits caïds qui gouvernent les quartiers abandonnés de la République, qui s’inventent des identités fantasmées dans la haine de la France, leur pays !, et qui geignent dès qu’on touche à leur ami imaginaire ou à leur livre sacré qu’ils n’ont jamais lu.

Complices ! les politiciens clientélistes qui achètent leurs élections et la paix sociale en vendant les territoires dont ils ont la responsabilité aux grands frères et autres caïds.

Complices ! les partis et associations autoproclamés « de gauche » qui trahissent leur histoire et leurs valeurs pour servir de paillassons aux idéologies racistes, « indigénistes », « décoloniales », antihumanistes, antirépublicaines, antiféministes, communautaristes, islamistes, terroristes ; qui ont participé à la marche du 10 novembre 2019 et à toutes les manifestations au cours desquelles on a crié « Mort aux Juifs » entre deux « Allahu akbar » ; complice ! le NPA ; complice ! LFI ; complice ! EELV ; complice ! Génération.s ; complice ! le PS ; complices ! la LDH, SOS Racisme, et tous leurs homologues ; complices ! le PIR et autres succursales du racisme décomplexé ; complice ! cette gauche Gobineau, cette gauche Kouachi.

Complices ! les partis de droite qui se fichent de la laïcité comme d’une guigne et dont les dogmes néolibéraux s’accommodent très bien de la balkanisation de la nation, tant que les monades autistes se retrouvent dans l’adoration du dieu-pognon ; complice ! le MoDem ; complice ! LREM ; complice ! l’UDI ; complices ! LR ; complice ! le RN.

Complice ! le gouvernement actuel et tous ses prédécesseurs qui ont sciemment instrumentalisé l’abandon des territoires, détruit toutes les digues – école en tête – et bradé la République aux États terroristes du Golfe pour des poignées de pétrodollars.

Complices ! les idéologues qui prêchent la guerre des races et divisent le monde entre innocents par naissance et coupables par nature, la distinction entre les nouveaux damnés de la terre et leurs bourreaux se faisant par le taux de mélanine.

Complices ! les intellectuels et chercheurs qui éteignent les Lumières, sapent les fondements de l’Université et trahissent l’universalisme, désertant la science et la raison pour sombrer dans l’obscurantisme ; complices ! les universités Paris 8 et Paris 10, l’EHESS et tous les autres établissements et universités qui abritent et financent ces militants ; complice ! le ministère qui les couvre.

Complices ! l’UNEF et autres syndicats d’étudiants qui se croient révolutionnaires quand ils servent les pires idéologies réactionnaires.

Complices ! ceux qui réécrivent l’histoire selon leur idéologie, s’érigent en censeurs et ont pour modèle la Révolution culturelle chinoise.

Complices ! les journalistes qui ouvrent tout grand leurs médias aux propagateurs de haine mais par lâcheté rechignent à montrer les caricatures, trahissant de fait la liberté d’expression dont ils se nourrissent.

Complices ! les faux amuseurs et sinistres saltimbanques, Hanouna bien sûr mais il n’est pas le seul à appartenir à cette ignoble engeance, qui mettent leur popularité au service des assassins, font le buzz par des provocations criminelles et encouragent explicitement les meurtres.

Complices ! les bonnes âmes qui défendent les étendards de l’islamisme, comme le voile, symbole politique antirépublicain de l’infériorité et de l’impureté des femmes.

Complices ! les collabos qui n’ont aux lèvres que des « pas d’amalgame », des « oui mais », des « je ne suis pas Charlie », des « Mila l’a bien cherché ».

Complices ! les promoteurs d’une laïcité adjectivée, des « accommodements raisonnables », d’une « coexistence » des religions, qui ne sont que les fossoyeurs de la laïcité et rêvent d’un retour au concordat pour mieux empoisonner le politique de religion ; complice ! l’Observatoire de la laïcité ; complices ! Bianco et Cadène.

Complices ! ceux que Charb appelait les « escrocs de l’islamophobie » qui veulent faire taire toute critique en qualifiant d’islamophobie le rejet de l’islamisme et la critique de l’islam.

Complices ! les islamistes assumés, Frères musulmans et salafistes au premier chef, qui ont pignon sur rue, inondent les réseaux dits sociaux de leur haine et dirigent cabales, menaces et intimidations contre les défenseurs de la laïcité.

Complices ! les séditieux, les factieux, les soutiens d’organisations terroristes internationales comme le Hamas, les extrémistes religieux, les prêcheurs de haine et de violence.

Complices ! ceux qui exigent le respect de la foi et des religions, voulant rétablir un odieux délit de blasphème alors que les religions, comme n’importe quelle idéologie ou vision du monde, n’ont droit à aucun respect particulier – elles peuvent être critiquées, raillées et insultées librement et sans devoir craindre pour sa vie.

Complices ! les ennemis du monde commun qui choisissent l’atomisation de la nation en forteresses idéologiques et ethniques.

Complices ! Tous complices ! Vos mains sont rouges du sang de Samuel Paty.

Cincinnatus, 19 octobre 2020


[1] Il faut lire l’excellente analyse de Catherine Kintzler sur son blog : À la mémoire de Samuel Paty, professeur.

[2] Ce billet a failli s’intituler « J’accuse… » mais j’y aurais trouvé une forme d’indécence : j’ai trop de respect pour l’Histoire, Zola et Clemenceau.

4 réflexions sur “Complices !

  1. Pingback: Le Maître et Hanouna | CinciVox

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s